page d'accueil

articles précédents

association

statuts

les photos

les sons

jequitibá, l'arbre

contacts

liens utiles


ASSEMBLEE GENERALE
DE L’ASSOCIATION ONG JEQUITIBA

Plan-les-Ouates (GE), le 12 janvier 2011

Présents : Mmes Frédérique Deriaz-Bosshard, Denyse Fontaine, Delia Fontaine, Catherine Roulet, Carine Zachs, Elisabeth Zurbriggen, MM. Christophe Deriaz, Jean-Jacques Fontaine, Luc Fontaine, Yves Magat, Frédéric Stauffer, Bertrand Teubet

Excusés : Béatriz de Candolle, Françoise Cornaz, Yves Lagier, Luc Mariot, André Wagner, Laura Zoratto

1. Accueil
En préambule, le reportage de Yves Magat diffusé par la TSR sur le travail de
l’ONG Jequitibá est présenté aux membres présents.

Jean-Jacques remercie Yves pour l’accueil, Frédéric Hanni et Barbara pour les
comptes et Delia pour le suivi administratif.

2. Adoption de l’ordre du jour
L’ordre du jour est adopté à l’unanimité.

3. Approbation du PV de l’Assemblée générale du 10 décembre 2009.
Le PV de l’Assemblée générale du 10 décembre 2009 est adopté à l’unanimité.

4. Présentation des activités 2010 de l’association et approbation du rapport annuel 2010
Jean-Jacques décrit les deux éléments principaux qui ont fait l’année 2010 :
1) Renforcement de la crédibilité et de la visibilité de l’ONG, notamment via la presse suisse et le monde associatif brésilien, ce qui facilite l’organisation des cours de l’ONG.
2) Partenariat avec l’UNESCO établit à leur demande. Nous sommes un des seuls projets de terrain de l’UNESCO au Brésil dans le domaine de la communication. La collaboration s’est établie de la manière suivante : pour des raisons administratives, l’ONG Jequitibá leur a fait une donation et en contrepartie, l’UNESCO se charge de l’organisation des cours ainsi que des frais de cours des participants. Ce partenariat nous donne aussi accès au réseau de l’UNESCO au Brésil ce qui est un atout important pour l’ONG.

Yves fait un compte rendu des cours réalisés cette année :
- 4 sessions de cours ont été réalisées en 2010 (Santarém, Brasília, RioBranco, Cuiabá)
- 4 journées de répétition ont également eu lieu à Aracajú, Salvador,
Santarém et Brasília

Yves et Jean-Jacques relèvent que :
- Les élèves parcourent parfois d’énormes distances pour venir assister aux cours (2 jours de bateau ou encore 30h de bus). Ils sont très motivés par le caractère extrêmement pratique du cours dont ils ne trouvent pas l’équivalent ailleurs.
- Les journées de répétition montrent qu’après le cours les participants écoutent les médias différemment, en repérant les erreurs des autres, et qu’ils essaient de transmettre à leurs collègues les informations apprises durant les sessions. Ils apprécient en outre particulièrement de se rencontrer entre eux, le cours contribue donc aussi à créer un petit réseau.
- L’enregistreur numérique distribué à la fin de chaque session leur est aussi très
utile pour pouvoir faire des reportages dans leurs radios.

Le problème principal que nous rencontrons est toujours lié à la participation. En effet, il y a toujours beaucoup d’inscrits mais un nombre important de désistements « dernière minute », car les gens sont surchargés d’activités diverses. Leur demander de se libérer 5 jours de suite est en effet leur demander beaucoup. Pour pallier à cette difficulté, nous pratiquons à présent le sur- booking (30 inscriptions pour 20 places) et Jean-Jacques se rend sur place à l’avance pour expliquer aux inscrits des radios de la région ce que sera vraiment le cours. En fin de compte, c’est vraiment la qualité du partenaire local et les liens qu’il entretient avec les radios communautaires de la région qui sont déterminants.

Bertrand demande comment se passe la cohabitation avec les radios aux mains de grands groupes d’influence, comme les partis politiques ou les évangélistes ? Nous n’avons jamais eu de problème dans ce domaine jusqu’à présent compte tenu que nous collaborons avec des ONG qui travaillent pour défendre les Droits de l’Homme et qui filtrent pour nous les participants aux cours. De plus, le contenu très technique du cours laisse peu de place pour les débats idéologiques ou le partage des opinions.

Le rapport annuel 2010, qui présente en détail les faits énoncés ci-dessus, est adopté à l’unanimité.

5. Approbation des comptes 2010 et du budget 2011
L’année comptable 2010 se termine de manière équilibrée et selon les prévisions. Les vérificateurs des comptes ont accepté les comptes 2010 de l’association Jequitibá.

Le budget 2011 est basé sur les mêmes montants qu’en 2010 (environ 60'000 CHF de dépenses).

Les recettes prévues pour 2011 s’élèvent à 55'000 CHF en provenance de :
- la Ville de Genève (19'600 CHF)
- la commune de Cartigny (12'000 CHF)
- la Fondation de Famille Sandoz (15'000 CHF)
- la Ville de Lancy (3'000 CHF)
- la Commune de Plan-les-Ouates (2'000 CHF)
- solde 2010 et revenu des cotisations (3'000 CHF)

Il y a donc un déficit prévu d’environ 5'000 CHF que nous projetons de combler par des coûts de voyages et de séjours à l’intérieur du Brésil qui devraient être moindre qu’en 2010. Le résultat global des comptes 2010 ainsi que le budget 2011 sont acceptés à l’unanimité par l’Assemblée.

6. Perspectives 2011 et années suivantes
2011 sera la 3ème et dernière année de fonctionnement du projet de l’ONG Jequitibá tel qu’il a été défini à l‘origine. Les cours auront lieu dans les régions Sud et Sud-Est du Brésil. 80 personnes seront ainsi formées dans la région de la triple frontière de Foz de Iguaçú, au Rio Grande do Sul, et dans les Etats de São Paulo et Minas Gerais.

Concernant les suites éventuelles du projet, diverses pistes de réflexion sont évoquées par Jean-Jacques :
- La formation de leaders de radios communautaires dans l’Etat de la Bahia en collaboration avec le gouvernement régional et l’UNESCO.
- L’extension éventuelle du programme de formation en Afrique lusophone (Angola, Mozambique et Cap Vert) sous l’égide de l’UNESCO.
- Le parrainage des radios rurales des communautés riveraines du Rio Tapajos dans la région de Santarém, pour l’installation d’un réseau FM.

Ces différentes pistes ainsi que leur faisabilité vont être précisées au cours de l’année 2011. Des décisions à leurs propos seront prises lors de la prochaine Assemblée Générale.

7. Election du comité 2011 - 2012
Sont réélu à l’unanimité :
André Wagner – président
Frédéric Stauffer – trésorier
Delia Fontaine – secrétaire
Yves Magat
Laura Zoratto

Est élue à l’unanimité :
Elisabeth Zurbriggen

Les vérificateurs des comptes, Luc Mariot et Christophe Deriaz, sont reconduits à l’unanimité.

Procès verbal rédigé à Genève le 15 janvier 2011 par Jean-Jacques Fontaine et Delia Fontaine.


ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION ONG JEQUITIBA
Cartigny (GE), le 10 décembre 2009

Présents : Mmes, Frédérique Deriaz-Bosshard, Barbara Hepp-Fontaine, Denyse Fontaine, Delia Fontaine, Catherine Roulet, MM. Christophe Deriaz, Jean-Jacques Fontaine, Luc Mariot

Excusés : Brigitte Anderfuhren, Guy Millard, Yves Magat, Frédéric Stauffer, Yohanna Stauffer, André Wagner, Laura Zoratto

Ordre du jour:

Accueil
Adoption de l’ordre du jour
Approbation du PV de l’Assemblée générale du 31 août 2008
Présentation des activités 2008-2009 de l’association et approbation du rapport annuel 2009
Approbation des comptes 2009 et du budget 2010
Discussion et décision du mode de gestion du compte de l’association
Divers

Présentation des activités 2008-2009 et approbation du rapport annuel 2009

Jean-Jacques Fontaine résume à l’assemblée les activités de l’association depuis sa fondation : six sessions de cours ont été dispensées. 116 stagiaires ont été formés durant ces sessions. Le comité s’est réuni à deux reprises. Le site internet s’est passablement développé. L’assemblée remercie Yves Magat pour son travail.

Bilan des financements : malgré le refus du Canton de Genève et le retrait du Fond de Solidarité Numérique en 2009, le financement des trois années du projet de formation en radio-journalisme sont d’ores et déjà assurés, grâce au soutien de (par ordre chronologique) :
-la Ville de Genève : 3 ans de financement, à hauteur de 19'600.- par an
-la Commune de Cartigny : 3 ans de financement, à hauteur de 12'000.- par an
-la Télévision Suisse Romande
-l’Unesco : soutien en nature (logistique)
-l’Ambassade de Suisse au Brésil notamment achat des enregistreurs donnés aux radios articipantes)
-le Gouvernement de la Bahia : soutien en nature (logistique, mise en page et impression des supports de cours)

Bilan de la première année du projet :

Points forts :
-l’offre de formation correspond à la demande
-l’offre de formation est totalement inédite
-les étudiants formés ont montré une approche plus professionnelle des médias suite à la formation
-les étudiants formés ont exprimé une forte volonté de transmettre ce qu’ils ont appris autour d’eux.

Points faibles :
-la nécessité de trouver, pour chaque session de formation, un partenaire local digne de confiance et capable d’apporter une aide logistique conséquente sur place
-le faible nombre de participants à la première sessions, car le suivi d’un cours d’une semaine, même entièrement gratuit, représente un manque à gagner lourd à assumer pour certains stagiaires.

Réadaptation proposée du projet en fonction des points ci-dessus : changement dans le calendrier des sessions (2x 2 semaines par an à la place de 1x 4 semaines) permettant une meilleure préparation de chaque session.

Jean-Jacques revient encore sur l’importance d’effectuer une session complémentairecourte six mois après chaque session de cours, car elle permet d’obtenir un retour des participants et d’ancrer le contenu du cours.

Le rapport annuel 2009, qui présente en détail les faits énoncés ci-dessus, est adopté à l’unanimité.

Approbation des comptes 2009 et du budget 2010

Les comptes de l’association Jequitibá sont trop complexes pour être traités en interne. La décision d’engager un professionnel pour s’occuper de ce dossier a été acceptée. Yohanna Stauffer a été désignée pour effectuer ce travail.

Le résultat global des comptes est accepté par l’assemblée, sous réserve de l’acceptation de la comptabilité définitive par les vérificateurs des comptes.

Discussion et décision du mode de gestion du compte de l’association

Après cette première année de fonctionnement de l’association, l’intérêt d’alléger les procédures administratives concernant le compte de l’association s’impose.

L’Assemblée accepte à l’unanimité de donner au trésorier la signature individuelle sur le compte UBS de l'association pour tout mouvement jusqu’à 10'000.- Frs.

Le président et la secrétaire gardent, quant à eux, une signature collective sur ce même compte.

Divers

Barbara Hepp-Fontaine souhaite connaître la position de l’assemblée au sujet du site internet. L’assemblée se dit favorable à son maintien et son développement.

Jean-Jacques propose d’utiliser le montant correspondant aux frais de régie de l’association, qui n’ont pas encore été attribués, pour faire l’acquisition d’un beamer d’occasion, qui améliorerait le niveau de l’enseignement des cours de radio-journalisme. L’assemblée se dit favorable à cette acquisition.

La séance est levée à 21h30.

Procès verbal rédigé à Genève le 20 décembre 2009 par Jean-Jacques Fontaine et Delia Fontaine.


Faire-part d’une naissance suisso-brésilienne… (août 2008)

Nous avons l’immense plaisir de vous annoncer la naissance de l’ « ONG Jequitibá - Association d’aide à la formation, l’emploi et au développement durable au Brésil », heureux événement auquel nous aimerions beaucoup vous associer. 

Comme vous le savez, Jean-Jacques et Barbara Fontaine sont en train de développer divers projets d’aide au Brésil, à Rio de Janeiro et à Nova Friburgo, ce qui nécessite des financements ici en Suisse, auprès d’organismes publics et privés. Mais pour entrer en discussion, toutes ces institutions exigent que nous nous constituions en association de droit suisse, ce qui est maintenant fait.

Nous avons d’ores et déjà baptisé cette association « ONG Jequitibá », du nom d’un arbre rare et séculaire de la forêt atlantique brésilienne, le roi des arbres en fait, immense, de bois noble, qui croît lentement mais solidement. Un symbole qui nous semble correspondre à ce que nous voulons faire.


COTISATIONS

Les coûts de l'association sont financés en partie par les cotisations annuelles des membres.

Merci de penser à verser vos cotisations. Nous vous rappelons qu’elles se montent à 50 .- Frs. par personne. Nous vous serions reconnaissants, dans la mesure du possible, d’effectuer votre versement par e-banking sur l’IBAN suivant :

ONG Jequitibá

UBS AG

IBAN: CH40 0024 0240 6195 0301 L